Reprendre les études et à  l’USJ, c’était pour moi un rêve, une renaissance et une survie.

La décision était forte, elle a émané de  l’intérieur, d’un besoin ultime pour progresser et approfondir ma formation,  mais l’angoisse était forte aussi. Comment reprendre  les études  après  10 ans d’arrêt, avec un travail, une famille et deux enfants ? Il m’a été possible de les reprendre grâce à  la force que Dieu m’avait donnée, avec  le soutien de mon mari, de mes parents et de mes enfants, du service social et  de chaque membre à  l’ILE.

Les portes de l’ILE ont été ouvertes devant moi : un accueil chaleureux, des encouragements, un soutien. J’ai puisé tout mon engagement de la croyance de mes professeurs en moi et j’ai multiplié mon investissement à travers leur regard positif. J’ai vécu au sein de l’université dans une ambiance saine, luxueuse et sereine. Les cours bien choisis, les contenus assez approfondis et  les démarches diversifiées ont rendu l’apprentissage accessible. Une approche relationnelle de qualité m’a  rassurée  et m’a donné plaisir à  persévérer.

Ma vie à  l’université était pour moi un trésor retrouvé. Ma licence est un héritage précieux et une valeur qui vaut une fortune. J’ai repris de sorte que je ne veux pas arrêter. Je continue mon Master et j’ai toujours hâte de revenir, hâte d’apprendre.

MERCI  ILE ! Cette reconnaissance, je la porterai en moi, toute ma vie et jusqu’à l’infini.

Claudine Moubarak Constantin
Etudiante en master en Orthopédagogie

Print Friendly


, posté le déc 1st 2011

Commentaires fermés

Commentaires fermés.