Le jeu, le bricolage, le dessin, la construction avec des petits blocs ou la création d’objets avec de la pâte à modeler sont toutes des activités qui contribuent au développement harmonieux des enfants.

Le bricolage, c’est d’abord pour les enfants un moyen d’expression. À travers le bricolage, les enfants font aller leur imagination et ils expriment leurs goûts personnels, en choisissant quelle forme prendra leur projet et quels matériaux seront utilisés.

Pour réaliser leur bricolage, les enfants doivent aussi faire preuve de persévérance et de créativité, en inventant parfois des façons originales de de créer et d’agencer les formes et les couleurs.

Au niveau physique, en coloriant, en découpant, en collant des tissus, en créant des formes avec du carton, les enfants deviennent de plus en plus habiles de leurs mains. Le bricolage fait appel à leur sens du toucher et leur permet de développer leur capacité à accomplir des gestes de motricité fine.

En somme, le bricolage fait appel aux capacités artistiques, manuelles et logiques des enfants. Ce qui est très profitable pour l’enfant. En bricolant, il met à contribution toutes les capacités de son cerveau.

En effet, selon certaines théories pédagogiques, les enfants n’apprennent pas tous de la même manière. Pour être efficaces, les activités d’apprentissage doivent donc faire appel parfois à la moitié gauche, c’est-à-dire l’hémisphère gauche, du cerveau. À d’autres occasions, les apprentissages doivent plutôt solliciter l’hémisphère droit du cerveau.

Le « cerveau gauche » est celui de la logique, du langage et du rationnel. Le « cerveau droit » est plutôt artistique, et il touche aussi au visuel et à l’intuition. Le bricolage, parce qu’il comprend des étapes logiques bien précises qu’il faut suivre et qu’il permet en même temps aux enfants d’exprimer leur côté artistique et leur imagination, répond bien à ces critères.

 

En bricolant, on transmet des valeurs

En bricolant, un enfant part à la recherche de son plaisir et explore de nouveaux territoires. Proposer du bricolage à son enfant, l’inviter à participer à un projet à réaliser ensemble, voilà des moyens qui permettent de développer son enthousiasme. On lui apprend par le fait même qu’avec un soupçon d’imagination et de talent manuel, on peut faire beaucoup! Ce qui n’est pas rien, devant la passivité que peuvent engendrer de nos jours la télévision et les jeux vidéo.

Par le bricolage, on démontre aussi à nos enfants qu’il n’est pas toujours nécessaire de tout acheter. Pour s’amuser, on peut créer, réinventer, donner une deuxième vie à des objets et à du matériel que l’on possède déjà. Avec le bricolage, on donne une nouvelle utilité aux bouts de tissus, aux boutons, aux ficelles, aux cartons…

Le bricolage collectif permet à l’enfant de s’intégrer dans un groupe, de trouver sa place et en même temps de garder une place à l’autre. C’est un moyen important pour lui inculquer l’importance du respect d’une règle, d’une consigne et d’accepter la diversité. Un travail collectif nous permet de devenir plus tolérant et respectueux de l’autre qui est diffèrent et complémentaire.

 

Matériel essentiel pour bricoler avec un enfant

- Du vouloir : vouloir être avec l’élève, vouloir découvrir avec lui, vouloir l’aider à découvrir, à développer ses habiletés et son imagination, vouloir faire quelque chose avec lui

- De la patience et du temps : il est plus lent, il faut répéter, il est en situation d’apprentissage. Un enfant n’est pas une machine, il n’a pas la science infuse, rappelons-nous qu’à nous aussi il a fallu du temps pour apprendre et développer des réflexes

- De la pratique : on ne devient pas habile du premier coup, il faut répéter plusieurs fois le même geste pour qu’il devienne facile.

- De l’interaction : bricoler avec lui, lui démontrer comment faire sans faire à sa place et, dans tous les cas, le féliciter, l’encourager.

- De la créativité : tout peut servir … laissons essayer l’enfant, il n’a pas nos barrières, profitons de sa non connaissance et voyons ce qu’il peut créer.

 

Installation du coin de bricolage

Le coin de bricolage doit être bien éclairé et facile à nettoyer. Au besoin mettre une nappe de plastique sur le sol sous la table. On peut de même recouvrir les surfaces de travail par du papier kraft.

Les meubles doivent être solides et ne pas craindre les coups et la peinture, facilement lavable et surtout de la taille des enfants. Une table, une étagère pour apprendre à ranger et pour exposer les œuvres, des chaises, des boîtes pour ranger le matériel suffisent.

Tous les enfants aiment écrire sur les murs, leur réservé un coin de mur tapisser de grandes feuilles de papier et leur apprendre qu’on ne dessine que sur ce mur.

Prévoir un coin d’affichage pour les chefs-d’œuvre de nos petits artistes.

 

Les étapes du bricolage

La mise en train

C’est la première étape où on invite l’enfant à participer à un bricolage. Selon l’âge de notre enfant, on peut inventer une histoire, une mise en situation, qui servira de point de départ à l’activité.

La réalisation

Pour passer à l’étape du « faire », une simple question peut suffire : « Veux-tu créer un animal, comme dans l’histoire que je viens de te raconter ? ». Ou « Aimerais-tu qu’on fasse ensemble un masque, pour s’amuser? ». On met à la disposition des enfants le matériel nécessaire pour réaliser le bricolage. On peut laisser les enfants toucher, explorer les matériaux avant de commencer à créer. On rappelle aussi les règles de sécurité : certains objets, comme les ciseaux, doivent être utilisés avec prudence et parfois même, manipulés seulement par les adultes.

La fin de l’activité

Lorsque le bricolage est terminé, on attire l’attention des enfants sur certaines règles de rangement. Ensemble, on lave et on remet à sa place tous les matériaux, instruments et outils qui ont servi à faire le bricolage.

Le plus important, après un bricolage, ce n’est pas le résultat final. C’est surtout de reconnaître qu’on s’est bien amusé ! C’est avec fierté que les enfants auront envie d’exposer, de montrer leurs créations. À travers le bricolage, ce sont de grands moments de plaisir partagé que nous vivons avec nos élèves.

Print Friendly


, posté le juil 22nd 2013

Commentaires fermés

Commentaires fermés.