Extraits du site http://www.naitreetgrandir.com/fr

 

Comme plusieurs parents vous êtes aux prises avec le casse-tête de choisir quel jouer acheter à votre enfant, mais quels sont les critères d’un bon jouet ?

1- La sécurité et la durabilité du jouet:

Il faut porter l’attention sur la qualité et la résistance du matériau utilisé : un jouet en matière plastique souple risque d’être rapidement brisé et donc devenir dangereux tandis qu’un autre fabriqué dans un matériau plus résistant saura traverser les années. Un jouet complexe est souvent moins résistant et donc moins durable qu’un jouet plus simple. De même celui qui contient de nombreuses pièces et accessoires peut comporter un risque d’étouffement pour un jeune enfant.

2-La polyvalence du jouet:

Selon le psychologue FITZHUGH DODSON, 90% du jeu vient de l’enfant et 10% du jouet il s’agit donc d’un bon jouet.

Prenons par exemple des blocs de type Lego, avec ce matériel le jeu n’apparaît que lorsque l’enfant décide d’être actif. S’il demeure passif rien ne se passe donc ce genre de jouet encourage l’enfant à utiliser ses capacités et son imagination et à trouver divers usages pour ce matériel. Un camion peut remplir différentes fonctions (rouler, remplir sa benne d’objets, faire des livraisons, rentrer au garage….). A l’inverse, un jouet qui se limite à une seule activité sera plus rapidement délaissé. Un jouet à pile qui ne requiert de l’enfant que de presser un bouton pour faire avancer un petit animal sollicitant donc très peu son implication est un autre exemple d’un jouet limité dans son usage. Ce genre de

matériel de jeu est à éviter puisqu’il invite l’enfant à la passivité et qu’il ne maintiendra pas longtemps son intérêt.

Aussi, un jouet polyvalent grandit en quelque sorte avec l’enfant.

L’étiquette « jeu éducatif » ne signifie en aucune façon que ce jouet est supérieur aux autres jouets. De façon générale, on trouve cette appellation sur des jouets qui visent des apprentissages précis comme : apprendre les couleurs, reconnaître les objets identiques et différents, les formes, les lettres, les chiffres.

3-Le critère « ultime »: le plaisir qu’en retire l’enfant:

Le critère ultime d’un bon jouet doit cependant être le plaisir qu’en retire l’enfant. Le plaisir est le partenaire indissociable du jeu. S’il en est absent, celui-ci n’en est plus un et comme vous le savez, chaque enfant est unique et possède ses intérêts propres.

Voici quelques questions qui vous aideront à reconnaître un bon jouet qui conviendra à votre enfant:

Où est mon enfant dans son développement ? se tient-il assis ? aime-t-il toucher, regarder, écouter ? vous imiter ? vider, remplir? jouer à faire semblant ? faire des constructions ? gribouiller ? bricoler ? jouer avec d’autres enfants?

Que stimule ce jouet ? favorise-t-il l’exploration de l’espace ? permet-il à votre enfant de bouger ? stimule-t-il sa communication ? son imagination ? des manipulations fines ? requiert-il un partenaire?

Qu’apporte ce jouet-ci par rapport à ses autres jouets ? ce jouet offre-t-il à votre enfant une expérience nouvelle, stimulant un aspect que ses autres jouets ne stimulent pas? un défi en lien avec ses capacités ? la possibilité de développer de nouvelles capacités ? il faut éviter que tous les jouets offrent les mêmes expériences et donc veiller à ce que le matériel de jeu de votre enfant soit varié.

NB: N’oubliez pas un autre cadeau qui ne coûte rien et ne se trouve pas en magasin: LE TEMPS.  C’est un cadeau inestimable fort apprécié de l’enfant surtout quand c’est maman et papa qui le lui offrent pour rire, s’amuser et jouer avec lui.

Print Friendly


, posté le avr 4th 2012

Commentaires fermés

Commentaires fermés.