Les relations humaines sont régies par une panoplie d’affects, d’émotions, d’attitudes, de comportements, de situations et d’états psychiques etc. En jargon psy, nous pouvons les nommer excitation psychique, enjeux narcissiques, pulsion de vie, pulsion de mort, angoisse, dépression, régression, effondrement, maternel, loi, nom du père, cadre, fonction psychique etc.

L’ILE se soucie de comprendre et d’élucider spécifiquement les enjeux psychologiques qui sous-tendent les dynamiques relationnelles qui se tissent dans le lien à l’enfant.

L’enfant est un être riche de beaucoup de choses. Par son aspect, son caractère, ses réactions, son rire, ses soucis et ses difficultés, il réveille nécessairement en l’adulte qui l’accompagne (éducateur ou parent) « quelque chose » : tendresse, envie de protection, besoin de « guérir », « soigner », « réparer », agressivité, violence, attachement, tant de mouvements souvent difficilement cernables ou identifiables. Ces mouvements interpellent l’adulte qui parfois se sent déboussolé, impuissant. Il aurait alors tout simplement besoin de traduire  et de comprendre ce méli-mélo d’affects et d’émotions.

Cette traduction ne peut s’opérer qu’en mettant des mots, des mots qui expliquent, des mots composés par un tiers. L’ILE de part ses attributions, se propose d’être ce tiers.

Au niveau du cursus, dans la formation des étudiants en éducation préscolaire et primaire et en orthopédagogie, le savoir scientifique est privilégié. Le développement psychoaffectif, cognitif et la psychopathologie de l’enfant sont une introduction de base à l’étude de problématiques beaucoup plus spécifiques en master, comme la psychologie de l’enfant à besoins spéciaux ou l’éducation des enfants qui se débattent au sein de structures familiales particulières etc.

Dans le cadre de la formation continue proposée aux éducateurs et aux professeurs exerçant déjà sur le marché de la profession, des pistes de réflexions deviennent les aiguilles et les mots qui se juxtaposent sont le fil : la pensée alors se tisse.

Les approches psycho éducatives se renouvellent, les enfants aussi : le regard des professionnels qui travaillent se devrait alors de suivre, de se modeler. Ce qui est figé ressemblerait à la mort et une des missions de l’ILE est la transmission, par le renouveau de la pensée et l’ouverture à l’échange, de nouveaux bourgeons de vies.

Des mots sont aussi proposés aux parents dans le cadre de conférences dans les écoles. Les parents se heurtent de plus en plus aux difficultés d’éduquer leurs enfants dans une ère où l’évolution étourdissante de la technologie et l’écart entre les générations pourrait ressembler à un creux infranchissable.  Le fait de reconnaître ses difficultés, de les lier aux caractéristiques du développement psychologique et cognitif propre aux différentes tranches d’âge des enfants, serait une jonction entre écoute, reconnaissance des problèmes et  proposition de pistes de compréhension.

Le chemin est long, la vie psychique est riche, l’enfant est précieux, l’environnement est variable, les éducateurs sont différents, les systèmes psycho-éducatif et pédagogiques sont multiples. Pour ce, nous prêtons l’oreille, nous allons constamment à la recherche d’un nouveau savoir, nous l’offrons, nous l’adaptons aux demandes, nous apprenons de nos failles…

Au fait, cet article pourrait sembler offrir quelque chose d’idéal mais ce n’est pas le cas… quelque chose est là : c’est la faille que vous voyez et que je ne repère pas… la faille qui dit aux enfants que quelque chose chez eux peut aussi manquer sans que cela ne les démolisse, qu’ils peuvent être à besoins spéciaux, qu’ils n’ont pas à être tous des enfants de publicités, parfaits, qu’ils ne sont pas leurs notes scolaires, qu’ils peuvent demander de l’aide…

Le savoir, la curiosité et l’échange avec l’autre sont alors des outils nécessaires pour aller toujours plus loin mais toujours plus loin, avec soi-même…

Zeina Zerbé
Psychologue clinicienne- Psychothérapeute
Chargée de cours- Université Saint-Joseph
Institut Libanais d’éducateurs
École des sages femmes

Print Friendly


, posté le fév 1st 2013

Commentaires fermés

Commentaires fermés.